lundi 1 janvier 2018

Le baiser du laurier

Pour bien commencer l'année 2018 un baiser de fleur par Théophile Gautier.


Dans le Generalife il est un laurier-rose,
Gai comme la victoire, heureux comme l’amour.
Un jet d’eau, son voisin, l’enrichit et l’arrose ;
Une perle reluit dans chaque fleur éclose,
Et le frais émail vert se rit des feux du jour.


Il rougit dans l’azur comme une jeune fille ;
Ses fleurs, qui semblent vivre, ont des teintes de chair.
On dirait, à le voir sous l’onde qui scintille,
Une odalisque nue attendant qu’on l’habille,
Cheveux en pleurs, au bord du bassin au flot clair.


Ce laurier, je l’aimais d’une amour sans pareille ;
Chaque soir, près de lui j’allais me reposer ;
À l’une de ses fleurs, bouche humide et vermeille,
Je suspendais ma lèvre, et parfois, ô merveille !
J’ai cru sentir la fleur me rendre mon baiser… 

Généralife, 1843.

Illustration attribué à Eduard Tomek mais la signature ne correspond pas

mercredi 13 décembre 2017

Tarte aux poils

American pie a marqué son époque dans le genre Teen Sex Comedy. Après Mary à tout prix qui avait ouvert la voie l'année précédente.

Ici le gag classique du I'm coming.


dimanche 3 décembre 2017

Spuni Cuni fait

Je découvre sur le blog de cette charmante flutiste baroque une magnifique explication de cette mystérieuse  expression de Mozart Spuni Cuni fait.

Il s'agirait du châle de sa cousine car Spuni Cuni fait  would mean something that was spun from rabbit hair, like the shawl that Mozart's cousin

Elaine ne semble pas connaitre le second sens du Rabbit pour les français.

Elle occulte aussi le côté salace de Mozart celui de Leck mich im Arsch littéralement lèche moi le cul. Œuvre non publiée de Mozart

Leck mich im Arsch!
Laßt uns froh sein!
Murren ist vergebens!
Knurren, Brummen ist vergebens,
ist das wahre Kreuz des Lebens,
das Brummen ist vergebens,
Knurren, Brummen ist vergebens, vergebens!
Drum laßt uns froh und fröhlich, froh sein!




Lèche-moi le cul!
Soyons joyeux!
Se plaindre est vain!
Gargouiller, marmonner est vain,
c'est la véritable affliction de la vie,
marmonner est vain,
Gargouiller, marmonner est vain, vain!
Alors soyons joyeux, gais, joyeux ! 




Musique : Markus Schimpp
Artwork : Wilhem Bronner
Animation : Matthias Grunn

dimanche 26 novembre 2017

Viols

André Collot connu pour ces dessins érotiques est aussi l'auteur de Viols en 1927 son ouvrage certainement le plus sombre.


2017 est l"année de la grande dénonciation des violences sexuelles. Asia Argento nous rappelle que le viol peut être effectué sans pénétration. Le violeur ayant en plus le sentiment d'avoir donné du plaisir. Gros porc.

Klauss Kinski  est certainement le plus violent de ces prédateurs. Qui a abusé des centaines de filles dont les siennes. Et qui pouvez en faire une oeuvre : ci dessous extrait de son film Paganini.






samedi 18 novembre 2017

Joie Infernale

À cheval par-dessus ton visage, ô bandante ?

Pour que tu puisses voir ma verge et mon anus

Je plongerai dans la blessure de Vénus

Ma langue impétueuse et ma bouche abondante





Je trouerai dans les poils le baiser rubicond

Des grandes lèvres, sur qui frémiront mes lèvres

Et comme un dard de bouc à la vulve des chèvres

Le membre de ma gueule enfilera ton con.



Et tu hurleras, tu pleureras sous la brûlure

Mais l’emportement sauvage de mon allure

Tremblera jusqu’au fond par bonds interrompus


Et fou d’avoir léché la fente vaginale

Je boirai sur le spasme de ses bords lippus

Les fleurs témoignant de ta joie infernale.
Pierre Loüys 3 avril 1891.

mardi 14 novembre 2017

Cunni en bronze

Les 2 premiers de Jean Chauchard

L'atelier est une sorte de paradis retrouvé où l'acte sexuel n'est plus caché comme une tare, mais présenté comme un ballet d'amour.



Le suivant à attribuer.




samedi 4 novembre 2017

Exposition grimaçante

Avec Tracey Emin une exposition artistique était évidemment une exposition intime. Etait car l'artiste a pris plus de distance avec son propre corps. Forcément le lit a marqué son oeuvre.

L'anglaise grimaçante. Quel est le but de cette grimace omniprésente sur toutes les photos. Le besoin de gâcher une image qui ne la représenterait pas car superficielle? Tracey Emin doit jouer avec les codes et notamment ceux de la féminité.