dimanche 8 octobre 2017

Grosz cunnilingus

Je dessinais et peignais par esprit de contradiction et essayais de convaincre le monde par mon travail qu'il était laid, malade et menteur.

Georges Grosz fut l'un des hommes les plus haïs de l'Allemagne Nazi. Car il va peindre et révéler avant tout le monde la laideur de l'Allemagne de l'entre-deux-guerre, celle de la république de Weimar, le fumier sur lequel va prospérer le nazisme. Laideur de la guerre, du pouvoir, du capitaliste, du bourgeois, de la foule. 

Et la beauté de Cape cod et de son épouse

Lien 
Lien




samedi 7 octobre 2017

A la mode

Mario Testino Photographe de mode péruvien. Pas d'autres informations sur son travail érotique.



lundi 2 octobre 2017

Acrostiche

D ans le lit maculé de foutre et de salive
E ve nue en chaleur et le ventre écumant
U nit sa belle bouche au con de son amant
X avière aux poils crépus sur une chair olive
G randes, plongeant la tête au gouffre des genoux,
O qu’elles font un couple atroce de femelles
U n couple oroventral bandant jusqu’aux mamelles
G avé de foutre clair et plein d’horreur pour nous
N ous les aimons pourtant, les gougnottes chéries
O uvrant leurs bouches d’ombre et leurs vulves fleuries
T rous d’amour destinés à nos membres virils
T out leur être nous a des grâces embrouillées
E t nous aimons, avec des gestes puérils,
S entir l’odeur des cons sur leurs bouches mouillées.
De Bayreuth à Eisenach, 13 août 1891.
(Écrit en chemin de fer.)
On retrouve dans ce poème les lieus communs des amours lesbiens vu par un homme.

Illustration : Frollo

mercredi 27 septembre 2017

A tire d'elles

Georges Villa dessinateur né en 1883 et mort en 1965 pilote durant la guerre de 14-18.




dimanche 24 septembre 2017

Pédophilie et libération

Le journal Libération regarde son passé : "C'est terrible, illisible, glaçant".

«Je faisais un cunnilingus à une amie. Sa fille, âgée de cinq ans, paraissait dormir dans son petit lit mitoyen. Quand j'ai eu fini, la petite s'est placée sur le dos en écartant les cuisses et, très sérieusement, me dit "à mon tour, maintenant". Elle était adorable. Nos rapports se sont poursuivis pendant trois ans.» C'est un homme qui parle. Il s'appelle Benoît. Son interview, titrée «câlins enfantins», est précédée d'une phrase du journaliste: «Quand Benoît parle des enfants, ses yeux sombres de pâtre grec s'embrasent de tendresse.» C'est terrible, illisible, glaçant. Et publié dans Libération le 20 juin 1981.

Checknews

mercredi 20 septembre 2017

A quoi servent-elles?


J'ai trop traîné mes couilles en des couches honteuses,
Mes couilles j'ai traîné en des lits frelatés,
Mes couilles ont arpenté des chattes ténébreuses
Où ma langue, déjà, les avait précédées.

Mes couilles sont parties pour de lointains voyages
Vers de noirs marécages aux rivages frisés ;
Elles sont parties, mes couilles, chez des dames sauvages
Qui me les caressaient pour mieux me les vider.

Mes couilles ont visité des donzelles novices
Qui pratiquaient le vice avec autorité ; 
Elles y ont débusqué d'affables chaudes-pisses
Qui riaient d'Hippocrate et des sulfamides.

Elles ont connu, mes couilles, de très graves alarmes
Parmi des gens bizarres qui me les ont brisées,
Et si, mon Dieu, le foutre ressemblait à des larmes,
Grands seraient les chagrins dont elles auraient pleuré.


Délire de Frédéric Dard vous pouvez aussi découvrir Mon sexe est un promeneur solitaire  

Repris par San Antonio dans Meurs pas, on a du monde en 1980

Tout cela pour continuer le voyage avec Rodzo




 




lundi 18 septembre 2017

Dessues

Dessus est un adverbe de lieu invariable donc ne peut s'écrire que "dessus" même si elles sont dessus. Et elles le sont systématiquement, obsessionnellement, volontairement, naturellement. Le femdom, le face seating devient une évidence.

On parle bien sur de Rodzo dont les dessins alimentent internet. Pour autant on ne sait rien de Rodzo dessinateur, dessinatrice ou collectif?

Google image

Femdom

Au Japon bien sur 

Avec les textes de Susan Strict Ici