samedi 27 décembre 2008

Bonnes fêtes

Elle avait gardé une fine culotte en coton. Je me jetais sur son sexe comme un affamé. Les huitres et le foie gras n'avaient pas calmé mon appétit.
Je lui mangeais donc goulument la petite culotte. Au travers du tissu, je sentais les détails de son sexe et je me goinfrais. Elle appuyais fortement son pubis contre ma bouche. La culotte était mouillée des 2 cotés.
D'un doigt je la roulais sur le bord et fis saillir le clitoris que je lappais à grand coup pour recueillir le fruit de son excitation. Un goût de noisette emplit mon palais.
J'enfilais mon index dans son anus. Il était liquéfié, méconnaissable. Il pénéta en douceur. Il rejoignit le pouce qui de l'autre coté de la paroi l'attendait et délicatement ils se carresserent.
Le plaisir arriva vite et j'en fus enfin rassasié.

33678892

mercredi 17 décembre 2008

Un léchage d'antan

Mignonne, allons voir si la rose
Qui ce matin avoit desclose
Sa robe de pourpre au Soleil,
A point perdu ceste vesprée
Les plis de sa robe pourprée,
Et son teint au vostre pareil.

Ronsard 1553 (extrait)

C'est là gente damoiselle une douce façon de parler de votre sexe.
Du fond des temps jadis nous viennent des sonorités plus terrienne comme ce bon gamahucher : "Ah, Robert comme il m'a bien gamahucher" ça fait son Rungis. 

Alfred Delvau l'auteur du dictionnaire érotique moderne (1864) en fait une pratique canine.
Si comme la race canine,
Nous pouvions, sans gêne et sans mal,
Nous gamahucher le canal.
 
Si l'expression gamahucher s'applique aux deux sexes, gabahoter est féminin.

On quitte Rungis pour le marché de Cocody à Abidjan.

 Et s'il ne me suffit pas de gabahoter,
je greluchonne alors aussi, sans hésiter

Notre chère Maïa et son ami netsabe site le flyer de l'expo enfers de la BNF :
guenuche • sirop de navet • rouscailler • canichon • macrotin • agacer le sous-préfet • beluter • ardillon • crapaudine • gamahucher • violon • bichette • gober le merlan • avant-scène • hérisson • bahut • beliner • callibistri • éplucher des lentilles • fricarelle • gabahoter • marmotte • mentule • perroquet • aller aux fraises • secouer le cartouche • tambouriner • voyage à Cythère • voir la feuille à l’envers

Et notre ancêtre de Blogborygme, ce cher Saoulfifre nous fait part d'une comparaison trans-générationnelle : Moi à mon époque, un broute-minou en hiver, j'étais déjà sacrément content de pouvoir me glisser le nez dans un endroit tout chaud..."
 
Ma reine, reste moderne et si le cunnilingus est une pratique assez fréquente dans la carrière de Miss Dusk , cette fois c'est son maître Mémorandhomme qu'elle commente.

mardi 16 décembre 2008

Bouffeur de chatte

Deux copains avaient un rendez vous avec 2 filles au bar de la piscine. Ils leur faisaient une cour en bonne et due forme depuis quelques jours.
Je me suis incrusté et dans le feu de la discussion j'ai avancé l'idée que je devrais me faire faire des tee shirt au logo "bouffeur de chatte" pour avertir les femmes de ma passion.
Après cette rencontre, je me suis demandé si je n'avais pas manqué de classe.
Mais quelques jours plus tard, les 2 courtisans étaient le bec dans l'eau et moi la tête entre les cuisses de la belle.
Il n'y a pas de morale à cette histoire.
divineindecenceImage publiée chez divine indécence.
Même inspiration chez Kanail

boufeur_0

lundi 15 décembre 2008

Pas de pitié

Les yeux bandés par son foulard,
Son corp avait tourné sur la largeur du lit,
Sa tête avait basculé sur le coté du lit,
Sa poitrine était gonflée,
Les tétons pointaient vers le ciel,
Son ventre était arche-bouté,
Son sexe était ruisselant,
Son dos était mouillé de sa transpiration,
Ma langue continuait sans relache son travail.

27738037

Photo à restituer à son auteur(e)
Voilà c'est fait grace à LSingulière  Nikola Tamindzic

mercredi 10 décembre 2008

Caresses buccales tropicales

Témoignage d'Anaelle
Je me souviens d'un bain de minuit sous les tropiques. Je me frottais contre mon amant dans l'eau chaude du lagon. Nos baisers étaient intenses et mon sexe était gonflé par le plaisir que nous nous procurions.
En sortant de l'eau, il m'a allongé sur le sable blanc, et a léché mon sexe longuement. Bien sur j'étais déjà dans un profond état d'excitation. Je me caressais le clitoris pendant que sa bouche léchait mes lèvres et que sa langue me pénétrais.
J'ai eu envie de son sexe dans la bouche mais elle était pleine de sable. Il a dû finir son travail sans profiter de mes caresses buccales.
Dans un dernier soubresaut je suis venue dans sa bouche. Il s'est allongé auprés de moi et j'ai adoré ce moment sublime. Je suis allez chercher de l'eau, j'ai nettoyé son sexe et je lui ai fais la plus belle pipe de sa vie.
32735509

mardi 9 décembre 2008

Le cunnilingus de coffee

Un joli premier cunnilingus à l'arrière des voitures. Pour vous mettre en bouche :Je me sentie glisser sur la banquette, je le sentis se coucher sur moi et couvrir mes seins de baisers mouillés, je me sentie moite et excitée sous son poids, je le sentis dur et affamé contre mon ventre, je me sentie perdre le contrôle, je le sentis soulever ma jupe… il fit glisser ma culotte entre mes cuisses, desserra mes jambes et contempla l’objet de sa convoitise… « Mais tu es toute mouillée, ma petite chérie », dit-il, en allongeant la dernière syllabe… Il commença par promener ses doigts sur mes lèvres, de haut en bas, en insistant de plus en plus vers le bas, jusqu’à ce que je les sente glisser en moi… Je retins mon souffle… Il pénétra… et du pouce titilla mon clitoris… « hummmm »….. Cette fois, les carottes étaient cuites, j’allais bel et bien subir mon premier cunnilingus…

La suite et le début sur les tantines.

jeudi 4 décembre 2008

Les obsédés du cunnilingus (2)

Les obsédés du cunnilingus ont suivis leurs recherches pour arriver sur ce blog spécialisé.
grande lèvre cunilingus      
les animaux qui baise      
histoires cullingus      
kiss vagin      
baiser français      
pratiques sexuelles des francais      
photos petites lèvres      
libertin synonyme      
photos des petite levres      
histoire d'eau      
cunnilingus      
enorme photo clitois      
cunni position      
baise de vagin en règles      
site jeune fille francaise baise      
cunilingus soumission      
pour cunnilingus      
cunnilingus photo
cunnilingus prostitué
cullingus photo      
cunni      
photo réponse sexuelle vagin      
cunni      
cunnilingus regle      
photo de vagin a petite levre      

mardi 2 décembre 2008

Le premier cunnilingus

J'étais un jeune adolescent à peine sortie de l'enfance, enlevé au climat hivernal, ma vie allait maintenant se dérouler sur une île du bout du monde.
Un jour que j'étais allongé sur mon lit à lire, cette gentille petite passe devant moi et je lui envoie un baiser. Elle continue son chemin et je la voie repasser dans l'autre sens. Elle revient à nouveau plus lentement et je lui renvoie un baiser et lui fait signe de venir le chercher directement.
Elle s'exécute. La facilité des femmes à prendre ce qu'on leur donne m'a toujours fasciné.
Elle s'allonge sur le dos et je l'embrasse à tous les endroits que j'avais fantasmé pendant mon éducation solitaire. Arrivé sur son sexe avec ses quelques poils naissant je n'ai embrassé que le mont de vénus et je n'ai pas osé aller poser ma bouche plus bas sur ses lèvres.
Elle, devait le regretter. Elle était peut-être prête. Moi, j'ai attendu quelques années.

dimanche 30 novembre 2008

L'odeur du con 2

Dans Etudes de psychologie sexuelle, Havelock Ellis consacre un chapitre aux odeurs.

Presque tous les parfums d'origine animale dont se sert l'homme civilisé sont des odeurs qui ont un but spécifique sexuel chez les animaux dont elles dérivent, mais on peut même dire que les parfums des fleurs ont un caractère sexuel.

Les parfums sont émis dans la période reproductive de la vie des plantes, et ils ont évidemment en grande partie pour objet d'attirer les insectes qui assurent la fertilisation de la plante, et cet attrait repose sur ceci que, parmi les insectes eux-mêmes, la sensibilité olfactive a été développée souvent pendant leur accouplement.

L'emploi des parfums, par les femmes autant que par les hommes, excite à l'acte sexuel. Dans plusieurs parties du monde, surtout chez les peuples orientaux et parfois aussi en Europe, les femmes ont la coutume de parfumer leur corps, et spécialement la vulve.

Si l'homme primitif inclinait à déprécier une femme dont l'odeur était faible ou imperceptible, s'il se détournait d'elle avec dédain comme le fit le Polynésien lorsqu'il rencontra des dames à Sydney et s'écria : « Elles n'ont pas d'odeur ! », les femmes s'efforceraient inévitablement de suppléer aux défauts naturels sous ce rapport et d'accentuer leurs qualités odorantes, exactement comme elles se sont efforcées, même chez les civilisés, d'accentuer les saillies sexuelles de leur corps par l'emploi des corsets.

Il paraît très probable que les parfums ont été primitivement employés par les femmes, non, comme c'est parfois le cas chez les civilisés, avec l'intention de masquer toute odeur naturelle possible, mais dans le but d'augmenter et de fortifier l'odeur naturelle.

Nous pouvons, de cette manière, expliquer le fait que, jusqu'aux temps modernes, les odeurs préférées par les femmes n'ont pas été les odeurs les plus délicates ou les plus exquises, mais les odeurs les plus fortes, les plus animales, les plus sexuelles le musc, le castoréum, la civette et l'ambre gris.

Le musc est un parfum d'origine antique ; son nom est persan et dérive en dernier lieu du mot sanscrit signifiant testicule ; il tient au fait qu'on trouve cette substance dans une poche de parties sexuelles du chevrotin porte-musc. Le musc est une odeur qui, non seulement chez les animaux qui en tirent leur nom, mais aussi chez beaucoup d'autres, constitue une odeur sexuelle spécifique, principalement émise pendant la saison sexuelle.

Une mauvaise herbe, Chenopodium vulvaria, possède une odeur de hareng ou de poisson putride, qui paraît provenir de la propylamine, substance qu'on rencontre aussi dans les fleurs de l'aubépine et de plusieurs autres rosacées.

En Normandie le Chenopodium est appele «conio» (on dit à une Jeune fille qui a une forte odeur: «Tu sens le conio»),en Italie on l'appelle «erba connina», à cause de l'odeur vulvaire.

Achille Deveria

mercredi 26 novembre 2008

Débat en bas

Entre le débat "SARKO SEGO" ou "Cunnilingus or not cunnilingus", mon choix est fait, je préfère me faire lécher le minou. (Mdame B de Marseille)
Eteignez la télé, faites gardez les mômes, sortez plus tôt du boulot, zappez la salle de gym, oubliez le rendez vous chez le dentiste et suivez le conseil ci dessus.
Pour ouvrir l'appétit.
32873135

lundi 24 novembre 2008

L'odeur du con

Mon amour italienne se demande si l'odeur est un frein dans la pratique du cunnilingus. Le sexe est une possession qui nous fait oublier tous nos tabous. Et l'on peut appliquer les vers de verlaine à toutes les situations.
Un peu de merde et de fromage
Ne sont pas pour effaroucher
Mon nez, ma bouche et mon courage
Dans l’amour de gamahucher.

L’odeur m’est assez gaie en somme,
Du trou du cul de mes amants,
Aigre et fraîche comme la pomme
Dans la moiteur de sains ferments.

Et ma langue que rien ne dompte,
Par la douceur des longs poils roux
Raide et folle de bonne honte
Assouvit là ses plus forts goûts,

Puis pourléchant le périnée
Et les couilles d’un mode lent,
Au long du chibre contournée
S’arrête à la base du gland.

Elle y puise ‚prement en quête
Du nanan qu’elle mourrait pour,
Sive, la créme de quéquette
Caillée aux éclisses d’amour

Ensuite, aprés la politesse
Traditionnelle au méat
Rentre dans la bouche oï s’empresse
De la suivre le vit béat,

Débordant de foutre qu’avale
Ce moi confit en onction
Parmi l’extase sans rivale
De cette bénédiction !

Paul Verlaine Hombres

samedi 22 novembre 2008

Rire et plaisir

Bien sur on peut oublier les positions traditionnelles et essayer toutes sortes d’acrobatie.

31943230
Photo prélevé sur le site du papillon italien.

dimanche 16 novembre 2008

Un cunni en bande dessinée

La bande dessinée a accompagné mon éveil au désir dans mon adolescence (enfance?). Le site plaisir et jouissance publie d'autres dessins.
barbe
Dessin de Barbe

tomlameche
Dessin de ***, en style manga

varenne_gangbang
Dessin de Varenne

vendredi 14 novembre 2008

French Kiss: historique d’un terme

Ce terme désigne en anglais une variété de baiser décontracté. Cette variété commence comme un baiser de base, par le contact des lèvres, puis un partenaire insère doucement sa langue dans la bouche de l’autre pour réaliser un jeu de stimulation passant des lèvres à la bouche, puis stimulant l’autre langue et distribuant la salive.
 

Le baiser français a été vulgarisé par les soldats anglais et américains après la première guerre mondiale. Les soldats français racontaient sans complexe aux soldats alliés britanniques et américaines leurs exploits et leurs pratiques sexuelles. Cette attitude sans inhibition qui caractérisait la culture française fut jugé choquante, le puritanisme américains et anglais n’acceptait pas cette liberté de passion associant les deux parties de la sexualité : désir romantique et désir animal.
 

Le terme "Français Kiss" est entrée dans la langue anglaise grossière en 1923, avant de se défaire de ses caractères grossiers et ethnocentrique  pour devenir synonyme d’un geste romantique.
 

Le french kiss est considéré aujourd’hui dans la culture américaine ambiante comme le premier contact oral de l'amour, une rencontre deux langues dans un état de grâce, entre pulsions animales et désir romantique. Comme tous les baisers avec la langue, le « french kiss » stimule les lèvres, la langue et la bouche. L’échange de salive contribue à l’excitation sexuelle. 

Durant le baiser, le corps commence sa réponse sexuelle et libère plusieurs hormones comme endorphine, ocytocine et autre diminuant l’agressivité,  baissant la tension artérielle et provoquant un sentiment de bien être.
      
kus2

Chen Wembo chez le @mateur d'art

mardi 11 novembre 2008

Cunnilingus à l'italienne

J'aime beaucoup cette photo à l'italienne proposée par papillones Bligny.
On ressent l'attente de l'homme et la préparation de cette madone qui se caresse avant de s'offrir. Ou bien elle le prend seulement à témoin, et lorsqu'elle aura fini elle le rejettera du pied et sortira fière et hautaine.
54233856f25cdcd3aaf710c391fac4b6836b816

lundi 10 novembre 2008

Histoire d'eau

Mes histoires d'amours sont souvent des histoires d'eau. Je ne compte plus les cunnilingus que j'ai pu faire dans l'eau : sous la douche, dans le bain, dans les rivières ou l'océan.
C'est une fille trés belle, petite, avec des seins, des fesses et un ventre parfait. Pas un gramme en trop. Très légère mais pas maigre. Nous sommes amis mais pas amant même si elle me fait fantasmer. Nous fumons une cigarette à la fenêtre quand elle me dit qu'elle va prendre un bain.
L'air de rien, je lui dis de ne pas fermer la porte à clé et que je la rejoindrais pour lui frotter le dos. Elle me sourit et me dit à tout à l'heure. J'attends quelques minutes (trés longues) et me dirige vers la salle de bain. La porte n'est pas fermée.
Elle m'attend nue, allongé dans l'eau chaude. Elle est superbe. Je m'assois au bord de la baignoire et je respecte mon engagement. Mais très vite avec son consentement latent mes mains glissent sur son ventre, ses seins, son sexe. Son sexe est d'une douceur exquise, extrèmement excité. Nous nous embrassons sans retenue. Ses yeux sont aussi humides que son sexe.
Je me deshabille et rentre dans la baignoire. Moi accroupi et elle allongée je plonge la tête sous l'eau et lappe son sexe. Dans ma bouche se mélange l'eau du bain et ses sécrétions vaginales. Elle gémit et jouit sous ma langue. Son corps archebouté se détend doucement avec un grand soupir.

Nous sortons de l'eau pour que je puisse la prendre debout.

sdb7

Jack Vettriano que j'ai découvert grâce au mateur d'art

vendredi 7 novembre 2008

La douceur du Miel !

J'aime le cunni !
Je ne m'en lasse pas et je le pratiquerai pendant des heures !
J'aime la douceur, l'humidité, la chaleur, le goût, l'odeur ...
Le plus beau des baisers !!!

Merci pour vos articles et ce blog.

Merci pour ce message l'apiculteur, mais qu'en pense Miel ? Aime-t-elle autant être butinée ? Les caresses bucales augmentent-elles la qualité de son miel ? Quelles sont les qualités qu'elle attend d'une abeille ?

mercredi 5 novembre 2008

Les obsédés du cunnilingus

Quand on a pas le temps d'écrire, le plus simple est de faire un billet sur les mots clé. Je n'échappe pas à cette règle. Qui êtes-vous ? Qu'elles sont vos motivations ? La réponse ci-dessous.
artdelabaise
photos d'art
minous
petites levres
CLITORIS
butiner
PHOTO D UN BAIDER
art matteur
elle m'a donné ses collants à lecher
mateur d'art
baiser
photos de clitoris
photos des positions des ques pour se baisser
j'ai envie de baise
est ce qu'on peut toucher le vagin avec la langue
position cunnilingus
french kiss
baiser francais quebecois
mateur de photo
baiser une coréenne
cerise clitoris quebecois
vagin enorme blog
est ce qu'on peut toucher le vagin avec la langue ?
cunnilingus hard
comment bien baiser une prostituée
de mateur
elle m'a fait un cunni

mardi 28 octobre 2008

Cunnilingus nord coréen

Art typographique et politiquement engagé je vous invite à visionner ce CUNNILINGUS_NORDCOREEN de  Young-Hae Chang Heavy Industries (2003, Young-hae Chang et Marc Voge aux commandes) que vous pouvez gouter en espagnol, en anglais ou en allemand.

Mais rappelez vous le cunnilingus est une dialectique comme une autre.

lundi 27 octobre 2008

Brouteurs de minous du dimanche

Témoignage de Charlotte, 25 ans, par mail.

NicoCherry, je ne vais pas laisser le témoignage de Ludivine sans réponse. Il y a des filles qui adorent qu'un homme s'occupe de leur minou. J'en fais partie. Par contre, il y a bien une chose que je ne supporte pas ce sont les techniciens de la chose, qui révise en me suçant. Je les entends compter "rester 20 secondes à lécher les lèvres", puis "10 secondes à sucer le clitoris" et on recommence. Il devrait y avoir un permis à point pour ces brouteurs de minous du dimanche, un grand A tatoué sur le front. Ils font la même chose en dansant la salsa gauche-droite-gauche (pause) et droite-gauche-droite (pause) et je les entends compter dans mon oreille l'horreur.

Es-tu comme eux mon petit libertin ?

Si par contre tu me prends sans compter, sans ménager ton souffle et ta langue, si tu laches les chevaux et que ton rythme ne flaibit pas. Alors, tu peux compter sur moi.

23538041
Illustration par Jill Posener

dimanche 26 octobre 2008

Le cunnilingus en photos

C'est encore un site de photos calicocharme qui met à l'honneur le cunnilingus. Je vous propose celle-ci : elle ne présente aucun caractère d'art particulier mais je la trouve sincère ce qui est finalement énorme.
10791280
Je peux seulement en signer une de Jan Saudek que j'aime beaucoup par son côté rugueux, entier.
11587497
Et qui propose des fesses comme lui.

03_14



Je ne désespère pas d'avoir le temps d'écrire sur les autres arts et comment ils ne sont penchés sur l'objet de notre obsession.

vendredi 24 octobre 2008

Le clitoris

Le site artdelabaise propose aux hommes qui ferment les yeux des photos de clitoris. Cela peut également interesser les femmes également, les photos ne sont ni pornographiques ni médicales un peu anatomique toutefois et ni esthétique ni romantique.
Aussi je vous propose celle-ci.
phal691b
Ce site qui n'est plus actif vous propose différents articles consacrés à l'art du cunnilingus. On vous renvoie également vers A Guide to Orally Stimulating the Vulva.
Personnellement je ne suis pas à la recherche de techniques, mais si ça vous dis cliquer sur le lien.

mardi 21 octobre 2008

L'amour est un corps à corps torride

Le témoignage de Ludivine, 33 ans, bar-cocktails le n'importe quoi
Désolé, de te décevoir Cerise, mais je n'aime pas les brouteurs de minou. Moi quand je désire un homme, j'ai une envie irrésistible de son corps, de sentir ses muscles et son sexe.
Son sexe me créé une pulsion insatiable, j'ai envie de le toucher en permanence. Aussi les cunni sont pour moi du temps perdu, un éloignement de l'objet de mon désir.
L'amour est un corps à corps torride.
Je ne crois pas que cela se limite à être vaginale ou clitoridienne je pense que j'aime le poids de l'homme que cela fait partie de mon plaisir.
Et oui, elles n'aiment pas toutes le baiser français. Et vous ?

vendredi 10 octobre 2008

Le cunnilingus dans le Kamasutra

" Adhara-sphuritam " (the Quivering Kiss) :
Avec un doigté délicat, vous pincez ses douces lèvres doucement l'une contre l'autre, en les embrassant en pensant que vous embrassez sa bouche.

" Jihva-bhramanaka " (the CChatling Tongue) :
Maintenant, vous la pénétrez avec douceur, avec votre nez en laissant votre langue découvrir son vagin, avec vos lèvres et votre menton en faisant de petits cercles.

" Jihva-mardita " (the Tongue Massage) :
Laissez votre langue durant un moment aux abords de l'intérieur avant de continuer votre travail en profondeur.

" Chushita " (Sucked) :
Faites des mouvements beaucoup plus rapides avec votre langue en lui donnant des baisers profonds, vous lui sucer ardemment son clitoris.



" Uchchushita " (Sucked Up) :
Formant une coupole avec votre langue, vous recueillez avec des mouvements rotatifs le délicieux nectar qui s'échappe de son orifice.

" Kshobhaka " (Stirring) :
Tirant sur ses cuisses, ses mains les tenant écartées de part et d'autre, vous glissez et buvez son liquide.



" Bahuchushita " (Sucked Hard) :
Placez votre femme sur un canapé, mettez ses jambes sur vos épaules, ramenez ses reins vers vous, léchez et pénétrez la avec votre langue.

" Kakila " (the Crow) : (N.D.T. : plus connu sous le nom de 69)
Vous et votre partenaire, vous êtes couchés de coté, face-à-face, mais de sens opposé, et vous embrassez l'endroit secret de votre partenaire.

Tiré de ce site plein de délicatesse sur le Kamasutra

lundi 6 octobre 2008

Le fauteuil club

Helena est excitée. Depuis le début de la journée, elle ne pense qu'au fauteuil club dont elle rêve depuis 10 ans et qu'on lui livre cette après midi. Elle doit attendre la fin de cette foutue journée pour le voir au milieu du salon de son petit appartement.

Elle m'appelle en début de soirée pour que je vienne voir cette merveille. Je ne dis jamais non à Helena, qui m'en voudrais. Mais nos rapports sont uniquement ceux de collègues et elle ne m'a jamais invité chez elle.

Avant ce soir.

Elle m'accueille toute excitée (oui, encore) elle caresse son fauteuil de cuir : les accoudoirs, le dossier, elle s'assoit de toutes les façons imaginables dessus. Elle ne pense aucunement à assurer une quelconque décence dans les positions qu'elle prend.

Puis elle me propulse dedans. C'est vrai que ce fauteuil est magique et vous enveloppe de son aura. Helena continue à virvolter, quand elle pose ses genoux sur les accoudoirs je ne peux m'empêcher de lui prendre le haut des cuisses à pleine main et lui embrasser le sexe au travers de sa jupe de tailleur.

Elle n'a pas l'air surprise et cela ne lui prend qu'une seconde pour enlever ses collants et sa culotte et revenir prendre la pause pour que je lui mange la chatte à pleine bouche.

tumblr_l2mwyidbfR1qatn9jo1_400

Quand elle eut jouit elle caressa son sexe à pleine main et baptisa son fauteuil en caressant le cuir de sa main huilée.

Un nouveau lien vers chagrin pour illustrer cette histoire.

jeudi 2 octobre 2008

Appel d'offres

epuis que canalblog m'a automatiquement défini comme un blog pour adulte, dès que je poste un billet sur mon sujet exclusif ; le cunnilingus, j'ai des centaines de connections dans les 10 minutes.

Mais peu de commentaires, ce qui fait que je ne connais pas mon lectorat, quelle frustation ?

Amies lectrices pour enrichir le contenu éditorial de ce site NicoCerise est à votre disposition pour vous sucer, lécher, brouter, manger (butiner comme le dit Ariane dans le billet précédent?) afin de récolter les mots justes pour décrire vos sensations lors de ce merveilleux non-accouplement.

Photo de Brad Wallis

Brad_wallis

mercredi 1 octobre 2008

Témoignage de femme

Ah oui, je sais pas comment dire, oui.
Je rattacherais le cunnilingus à l’idée d’être butinée en fait, d’avoir l’impression d’être une fleur qu’on butine.
Alors, un homme avec qui je couchais à un moment et qui était persuadé qu’il allait révolutionner le monde, avait pour propos de dire qu’il aimait les cunnilingus parce que ça lui permettait de voir la femme avec qui il couchait sous un autre angle, sous un angle sous lequel il ne l’avait jamais vue.
Je trouvais ce propos assez séduisant et en même temps je le trouve vraiment très énervant parce que quand l’homme te regarde par cet angle-là, c’est un angle par lequel tu ne t’es jamais vue à moins d’avoir pris un miroir, et ce qui s’expose c’est ta fragilité quand on te voit par un angle par lequel toi tu ne peux pas te voir. Y a quelque chose de préhensif dans ce regard-là qui ne m’intéresse pas forcément.
Moi on m’avait jamais fait un cunnilingus jusqu’au bout. Et quand un homme décide de faire un cunnilingus jusqu’au bout, je pense d’abord que pour lui c’est extrêmement fatiguant, de la même manière que quand tu fais une fellation jusqu’au bout, mais y a quelque chose dedans qui est, où tu peux complètement t’abandonner effectivement, qui est génial.
Je sais qu’avec Olivier avec qui j’ai passé cinq ans, la première fois que j’ai eu des orgasmes c’était comme ça, effectivement, parfois c’est souvent le déclencheur dans, quand je rencontre quelqu’un, enfin moins ça maintenant, parce que je sais aussi comment me donner du plaisir moi-même donc je le fais.
Mais à l’époque où j’étais encore un petit peu empotée, j’attendais ce moment-là comme étant celui qui pouvait me donner l’orgasme, enfin c’est-à-dire que n’ayant pas, moi toute mon adolescence, comme j’ai commencé à coucher avec des garçons j’avais quatorze ans et que j’avais pas de plaisir, j’avais même des douleurs en fait, parce que je savais pas que le clitoris existait, donc c’était plutôt chiant, très chiant, je m’amusais beaucoup d’ailleurs : je me foutais un peu de la gueule des gens avec qui je couchais, très... très... j’aimais bien quand il se cognait la tête, enfin je... De s’emmerder au pieu ça génère ça.
Et du coup, je pense que de découvrir son clitoris, et notamment par le biais du cunnilingus, c’est le moment où tu commences à t’ouvrir un petit peu, contrairement à ce qu’on pourrait croire quand on pense que y a que le vagin qui compte.

Témoignage sur le tigre.net

mardi 30 septembre 2008

Les chirurgiens de l'intime

Peut on imaginer que le sexe de Venus, une fois conquis, n’ait plus aucune importance, et que son conquérant ne se soucie ni de son aspect, ni de sa forme, de sa pilosité, de sa musculature, de sa réactivité, de son humidité, de son odeur, de son élasticité sous la caresse des doigts ou des baisers ? Quelle hérésie !!!

Comment peut on imaginer une chose pareille ?

Surtout quand on veut développer la chirurgie plastique sexuelle. Les mots de ce billet sont ceux de chirurgiens de l'intimité féminine.

Les cinq sens sont concernés dans la relation que l’homme établit avec le sexe de sa compagne ou de sa partenaire. Avant même que le contact sensoriel se produise en direct, l’imaginaire masculin aura été sollicité par une infinité de détails qui déclenchent à la fois le désir psychique et son parallèle obligatoire et associé, le désir physique, la plupart du temps sous la forme d’une érection.
L’Imaginaire va évoquer les cinq aspects de l’appréhension sensorielle du sexe de Vénus, et il va tenter au cours des préliminaires de valider cette appréhension. Du résultat de cette validation dépendra bien souvent l’avenir de la relation.

Le toucher




La fermeté de la vulve et surtout des grandes lèvres, qui sont au sexe de la femme ce que le durcissement des muscles peauciers du scrotum est à l’homme. Cette fermeté, palpable et visible, est associée à la fragilité des nymphes, les petites lèvres, à la muqueuse si délicate, qu’on ne découvrira offertes que lorsque la conquête est acquise.
Cette fragilité, cette douceur, est le symbole de l’oblation, du don total, de l’offrande du plaisir. C’est à ce stade de début d’ouverture et d’offrande, que s’affirme le plus la ressemblance avec certaines fleurs, et tout particulièrement avec l’orchidée.
L’autre élément, associé intimement à la fermeté des grandes lèvres et à la douceur des nymphes, est l’humidification de l’ensemble qui correspond au langage biologique qui dit : « viens, je t’attends, je t’espère, je te désire, donne moi les caresses du plaisir et de la passion. »

L'odorat
Au cours des préludes, puis lors du rapport sexuel, l’odorat continue d’être un puissant moteur à l’excitation, des deux partenaires d’ailleurs, ou se mêlent progressivement au cours de l’acte d’Amour les effluves de parfums appliqués et les odeurs naturelles des secrétions provoquées par le déroulement des jeux amoureux.

Le texte s'arrête sur ces 2 sens : rien sur le goût notamment.

Ne faites pas appel au chirurgien, caressez-vous sous la douche, c'est de la médecine douce.

mercredi 24 septembre 2008

Oral Sex : manuel d'éducation

Mesdames, Mesdemoiselles, Messieurs,

Comme moi vous vous posez des questions sur les bonnes positions pour l'oral sexe. C'est fini grâce à cette planche d'un manuel japonais d'éducation sexuelle de 1960.

untitled

Retrouvez tout le manuel sur boing-boing (lien) ou directement sur hellodamage.

lundi 22 septembre 2008

Photos d'art mateur

Je vous envoie chez le mateur d'art pour les 38 photos collectionnés sur ce thème.
Un travail magnifique.
Pour vous attirer cette photo de Samantha Wolov qui se trouve dans la galerie pré-citée.

neww 8

Au milieu coule une rivière

L'eau n'était pas profonde, guère plus que quelques centimètres.
Nous nous étions évadés dans le massif de l'Esterel, seul endroit non bati de ce coin de la côte varoise.
Le soleil au zénith, elle s'était allongé dans le ruisseau et la fraicheur de l'eau associé à la caresse du soleil, l'avais envahie.
A son coté, je regardais ses mamelons, qui l'instant d'avant étaient rentrés, sortir doucement de ses deux jolis seins. Ce phénomène lui procura un délicieux plaisir et elle laissa échapper un soupir.
Ne pouvant rester observateur, je me glissais dans l'eau et elle m'aida à enlever le bas de son maillot. Je remplis ma bouche de l'eau fraiche et de la douceur de son intimité. Elle accompagnait ma langue d'un mouvement appuyé et régulier de ses reins.
Nous nous étions mis à trois pour lui procurer cette jouissance : l'eau, le soleil et moi.

Sans_titre

L'origine du mot

Le connil ou connin, conin, cunin est l'ancien nom du lapin qui servait aussi à désigner le sexe de la femme (jusqu'au 17e siècle) et on retrouve cette racine dans cunnilingus (ou cunnilinctus). (site echolaliste - lien sur minou ci dessous)

Ce sont les premiers "restaurateurs" » qui changèrent le nom au 18e siècle, le conin aux grandes oreilles devint le lapin et le sexe de madame finit par trouver un autre totem animalier... le minou.

Où j'apprends que Cerise veux dire clitoris en québécois.

Marmotte : sexe d'une prostituée. (Source : Le parler des métiers, Pierre Perret)

Michette : ce terme désigne aussi une prostituée spécialisée dans la clientèle féminine -- ainsi qu'une spécialité boulangère
 
Minette désigne le cunnilingus

mardi 16 septembre 2008

Chattes and Rock

Le site musical poin-poin.com nous propose un joli article culturel sur le cunnilingus dans sa série Pas pour les oeils chastes.

Il propose notamment ces belles images :

- Arôme ou à Rome (en vrai à Pompéï mais je n'avais pas envie d'un autre jeu de mots)

ocroemer2
- Japonaise

oc15hecate

dimanche 14 septembre 2008

Monsieur est servi

Ce nom maladroit (mal élevé) désigne la position par laquelle la femme s'assoie sur un objet en hauteur (table, buffet, machine à laver, sèche linge) ce qui permet à l'homme de l'embrasser, le plus souvent en s'agenouillant.
cuni

Personnellement je ne pense pas que l'on puisse convenablement embrasser le sexe de la femme dans une position debout.
Quoique cette image peut prouver le contraire (site poin poin.com)

3679377180_ed8b547574

Je rappelle que dans le cadre de la théorie de l'évolution la femme s'est redressée et a arrêté de marcher à quatre pattes. Ainsi son sexe s'est retrouvé masqué à la vue de l'homme. Cette évolution majeure conduit à reconnaitre à la femme le droit à disposer de son sexe. Il lui appartient de l'offrir à l'homme si elle le désire.

jeudi 11 septembre 2008

Le centaure

La position du centaure que l'on pourrait nommer en L ou la chevauchée fantastique est une position trés appréciée par les femmes actives.
Dans cette position l'homme est allongé et la femme vient s'asseoir à genoux de façon à poser son sexe sur notre bouche.
Cette position blasphématoire (équivalente à la position de la prière) est évidemment condamner par notre sainte mère l'église mais elle est extrêmement libératrice pour la femme qui exprime ainsi l'importance que l'on doit donner à sa recherche de plaisir corporel.
Dans cette position la femme maitrise la relation c'est elle qui peut écraser son sexe sur ma bouche ou s'en écarter. Elle peut ne pas regarder celui qui la lèche pour se consacrer uniquement à ce que son corps ressent et venir dans la bouche de son amant.

Ma petite est comme l'eau, elle est comme l'eau vive, elle coule en moi comme un ruisseau.

26810481
Photo Brad Wallis

mercredi 10 septembre 2008

Cunnilingus et Taoïsme

Le baiser français n'est bien sur pas français. Pour la vision du French Kiss dans le taoïsme voilà un billet trouvé sur le blog nexus sexus.

“Bien que tabou  dans la société occidentale jusque récemment, le cunnilingus a une place importante dans le taoïsme chinois. Celui ci  considère  en effet que les fluides corporels sont des fluides vitaux et que leurs pertes engendrent une perte de la vitalité et à contrario leur ingestion permet d’obtenir de la vitalité, du Qi .

La grande médecine des trois crêtes de montagne doit être trouvé dans le corps de la femme et se compose de trois jus, ou d'essences : un de la bouche de la femme, des autres de ses seins, et le troisième, le plus puissant, de la grotte du tigre blanc, qui est à la crête du champignon pourpre c'est à dire le Mont de Vénus.

Ces métaphores moitié poétiques et moitié médicinales expliquent la popularité du cunnilingus parmi les Chinois : la pratique était une excellente méthode de boire le fluide féminin précieux".

Mais idéalement, dans le taoïsme, l’homme n’est pas seul à tirer profit de cette pratique, la femme bénéficie également de l’échange de fluide. En mélangeant les liquides mâles et femelles, le Taoïste vise à réconcilier des opposés et à reprendre le temps mythique qui a existé avant la séparation des sexes, la période primordiale du Qi initial.

L’historien des religions MIRCEA ELIADE parle d'un désir semblable de dépasser la vieillesse et la mort, et réaliser un état de Nirvarnâ, dans la pratique hindoue du yoga tantrique

En occident, sous l'Empire Romain  le cunnilingus est condamné car il est alors considéré comme une soumission de l'homme envers la femme. Par la suite Tibére,  empereur adepte de cette pratique, tente de faire accepter le cunnilingus. Un excès de Tibére que l'on juge bien plus acceptable que celui qu'il affectionnait en jetant ses esclaves en pature aux crocodiles après les avoir utilisés .

Pour en revenir au taoisme et à la culture chinoise je me rappelle avoir lu qu 'une impératrice de chine imposait cela à tous ses courtisans . Imaginez une situation similaire en Europe à l'époque de la reine Victoria ....
Je  ne suis ni Tibère, ni courtisan de l'impératrice de Chine, mais pour autant je place cette pratique haut parmi mes préférées même si cela m'oblige le plus souvent a descendre.”

http://masseursensuel.over-blog.com/

lundi 8 septembre 2008

La position allongée

Elle est allongée, je me place dans le prolongement de son corps, la tête entre ses jambes.

Gilles_LANGOUREAU

La vision est magnifique avec une parfaite profondeur de champ : visuellement le plaisir est complet le sexe parfaitement net, alors qu'au delà du ventre le reste du corps, les seins sont floues. Ou le sexe est flou et les seins sont nets.
Dans cette position, le visage de ma bien aimée est invisible excepté lorsque dans les soubresaut de son plaisir elle veut me voir laper le foyer de cette extase.
J'enfouis ma tête entre ses cuisses et ma bouche rencontre son sexe humide, ma langue entre en branle, infatigable, je lèche à pleine bouche la fente, les lèvres, le clitoris.
Mon plaisir est le sien.

Tableau : Gilles LANGOUREAU