lundi 28 février 2011

Une langue jouisseuse

Ma chère, en espérant que ce deuxième extrait de Gamiani d'Alfred de Musset arrivera à vous émouvoir.

Si tu nous avais vues toutes deux furibondes, haletantes, tu aurais compris tout ce que peut l'empire des sens sur deux femmes amoureuses. Un instant ma tête se trouva prise entre les cuisses de ma lutteuse. Je crus deviner ses désirs. Inspirée par ma lubricité, je me mis à la ronger dans ses parties les plus tendres. Mais je répondais mal à ses voeux.

Elle me ramène bien vite sur elle, glisse, s'échappe sous mon corps et, m'entr'ouvrant subtilement les cuisses, elle m'attaque aussitôt avec la bouche. Sa langue agile et pointue me pique, me sonde comme un stylet qu'on pousse et retire rapidement.
Ses dents me prennent et semblent vouloir me déchirer. J'en vins à m'agiter comme une perdue. Je repoussais la tête de la Supérieure, je la tirais par les cheveux. Alors elle lâchait prise: elle me touchait doucement, m'injectait sa salive, me léchait avec lenteur, ou me mordillait le poil et la chair avec une raffinerie si délicate, si sensuelle à la fois que ce seul souvenir me fait suinter de plaisir. Oh! quelles délices m'enivraient! Quelle rage me possédait! Je hurlais sans mesure; je m’abattais abîmée, ou je m'élevais égarée, et toujours la pointe rapide, aiguë m'atteignait, me perçait avec raideur. Deux lèvres minces et fermes prenaient mon clitoris, le pinçait, le pressaient à me détacher l'âme.

Non Fanny, il est impossible de sentir, de jouir de la sorte, ce n'est qu'une fois en sa vie. Quelle tension dans mes nerfs! Quel battement dans mes artères! quelle ardeur dans la chair et le sang. Je brûlais, je fondais et je sentais une bouche avide, insatiable, aspirer jusqu'à l'essence de ma vie.


Martin_van_Maele_10
Toile attribuée par je sais plus qui à Martin Van Maele

dimanche 27 février 2011

C'est une Tribade (Gamiani de Musset)

Riche, jeune et belle, la comtesse Gamiani est la source de rumeur mais demeure un mystère impénétrable pour Alcide.

Je n’arrivai jamais à une conclusion satisfaisante.
Dépité, j’allais quitter mon sujet, lorsque, derrière moi, un vieux libertin, élevant la voix, jeta cette exclamation : Bah ! c’est une Tribade.
 
Ce mot fut un éclair : tout s’enchaînait, s’expliquait, il n’y avait plus de contradiction possible.
 
Une Tribade ! Oh ! ce mot retentit à l’oreille, d’une manière étrange ; puis, il élève en vous je ne sais quelles images confuses de voluptés inouïes, lascives à l’excès. C’est la rage luxurieuse, la lubricité forcenée, la jouissance horrible qui reste inachevée.




Extrait du Gamiani d'Alfred de Musset dans lequel Alcide assistant aux ébats lesbien de la comtesse de Gamiani et de Fanny n'en peut plus et intervient dans la mêlée. Magnifique fantasme d'homme.


Ce double contact de deux corps suant le plaisir, tout brulants de luxure, me ravivait encore, redoublait mes désirs. 

Le feu me touchait partout. Je demeurai ferme, victorieux au pouvoir de Fanny; puis, sans rien perdre de ma position, dans ce désordre étrange de trois corps se mêlant, se croisant, s'enchevêtrant l'un dans l'autre, je parvins à saisir fortement les cuisses de la Comtesse, à les tenir écartées au dessus de ma tête. 

"Gamiani! à moi! portez-vous en avant, ferme sur vos bras! 

Gamiani me comprit, et je pus à loisir poser ma langue active, dévorante sur sa partie en feu. 

Fanny insensée, éperdue, caressait amoureusement la gorge palpitante qui se mouvait au dessus d'elle. 

En un instant la comtesse fut vaincue, achevée. 

"G. Quel feu vous allumez! C'est trop...... grâce!... oh!.... quel jeu lubrique! vous me tuez.... Dieu! j'étouffe." 

Le corps de la Comtesse retomba lourdement de côté comme une masse morte. 

 
Fanny plus exaltée encore, jette ses bras à mon cou, m'enlace, me serre, croise ses jambes sur mes reins. 

"F. -- Cher ami! à moi... tout à moi. Modère un peu... arrête.... là.... ah!..... va plus vite... va donc..... oh! je sens!... je nage!.... je......" 

Et nous restâmes l'un sur l'autre étendus, raides, sans mouvement; nos bouches entrouvertes, mêlées, se renvoyaient à peine nos haleines presque éteintes.
muss020a
deveria z
Illustration Achille Devéria
 
Etude sur le Gamiani de Musset par Huysmans

mercredi 23 février 2011

Can-serre les cuisses

Le buzz du moment concernant le cunnilingus et la fellation. C'est un buzz récurrent le sexe oral provoque le cancer. Une solution? Quand serre les cuisses, le cancer glisse.

Cette fois ci le buzz revient avec la communication de Maura Gillison devant l’Association Américaine pour l’Avancement de la Science (AAAS). Cette association dont l'acronyme correspond à l'onomatopée de la jouissance HAAA!!

Selon elle, «la révolution sexuelle des années 1960» a contribué à faire passer les HPV du statut de virus rares à celui de virus communs.
Selon moi, la pratique du sexe oral aux états unis est le signe de l'échec de la révolution sexuelle et d'une pratique d'une société puritaine.

hpv_image_frontiers_w2010


L'équipe de Maura Gillison en forme pubienne et le clitoris comme un virus déifié.
Rappelons que le cunnilingus est une pratique à risque qui provoque le plaisir et qui nécessite une hygiène irréprochable.

lundi 21 février 2011

Le regard de la cunnilinguiste

Ce que j'adore dans le cunnilingus c'est le regard de la cunnilinguiste.
Sans_titre
Le jeu de main est aussi très élégant.

Sans_titre_
Impression écran du film à retrouver chez PassionElles

vendredi 11 février 2011

Kunis'lingus

Un billet dédié à la génération Y la génération qui aime les bisous mouillés. Après la génération de la malbouffe la génération des broutes minous.
Mila Kunis est l'égérie de cette génération.
Mon billet sur black swan.

Et ici Mila Kunis avec Zoe Saldana 



Et avec Justin Timberlake dans Sexe entre ami (Friends with benefits)





Dialogues :
[as he's trying to go down on her she grabs his tongue and brings his head back up] Jamie: What are you tryin' to do? Dig your way to China? Dylan: I'm good at this! Jamie: Says who? Dylan: Every girl I've been with! Jamie: Well, they're either lying or their vagina's are made out of burlaps. So, relax! You're not a lizard. Dylan: Okay, fine.

[giving him instructions on how to go down on her] Jamie: A little to the right. Dylan: Okay. Jamie: And a little bit more to the left. Dylan: Roger that! Jamie: Now, go down. Dylan: Here we go! Jamie: And more...woh! Too far! Dylan: Sorry!
[screams as she comes] Dylan: What's wrong? Jamie: [screams] Nothing! Dylan: Well, women start to scream, it could be misconstrued! Jamie: [screams] Just keep going!

mardi 8 février 2011

Masturbation devant un cunnilingus

Bravo Nicocerise pour le titre. Tu vas attirer tous les amateurs de film porno. Alors chers amis je vous souhaite une belle érection. J'ai découvert cette vidéo chez chpart. Si des demoiselles viennent à passer, laissez un message.

lundi 7 février 2011

Entre les jambes

Ce pourrait être un billet de CeriseLibertine mais c'est la passe de François Trinh-Duc à Imanol Harinordoquy après une belle pénétration de Lionel Nallet lors du match France Ecosse du tournoi 2011.

La passe est encore visible chez le rugbynistère







jeudi 3 février 2011

I feel myself

L'orgasme, nous sommes tous à sa recherche. Je l'ai trouvé sur le net, je vous propose une porte d'entrée vers le plaisir.

I Feel Myself is about the art of orgasm. A site where you can download very intimate full length high res videos of everyday girls masturbating until they pop! By signing up for an account with them, you help us. So if you’re feeling giving, treat yourself to an I Feel Myself account and you’ll be donating to Sex in Art at the same time.

Lien vers le site eat-me et le I shot myself et sexyart.