samedi 29 avril 2017

Eau bénite

Il fallait bien que Madonna la reine de la pop trouve sa place dans l'histoire du renouveau du cunnilingus. C'est chose faite avec Holy Water chanson de l'album Rebel heart de 2015. Beaucoup de monde pour l'écrire : Madonna, Martin Kierszenbaum, Natalia Keery-Fisher, Mike Dean, Kanye West and Tommy Brown
Une chanson "sexually explicit" and "religiously sensitive


There's a place you gotta go
Before I let you take it all
It's like a drug, it should be illegal
Baby you should get down low
And drink my precious alcohol
You look so thirsty, I think you need it
Kiss it better, kiss it better, don't it taste like holy water?
Make it better, make it wetter, don't it taste like holy water?
Kiss it better, make it wetter, don't it taste like holy water?
Kiss it better, kiss it better


Il y a un endroit où tu dois aller
Avant que je ne te laisse tout prendre
C'est comme une drogue, cela devrait être illégal
Bébé tu devrait descendre
Et boire mon alcool précieux
Tu as l'air si assoiffés, je pense que tu en as besoin
Embrasse-le mieux, embrasse-le mieux, il n'a pas un goût d'eau bénite ?
Améliore, fais-le mieux, il n'a pas un goût d'eau bénite ?
Embrasse-le mieux, fais-le mieux, il n'a pas un goût d'eau bénite ?
Embrasse-le mieux, embrasse-le mieux

 

Don't it taste like holy water, like holy water?
Don't it taste like holy water? Bless yourself and genuflect
Don't it taste like holy water? If you like it please confess
Don't it taste like holy water? Bless yourself and genuflect
Don't it taste like holy water? Yeezus loves my pussy best

mercredi 26 avril 2017

Le Trophée des Vulves légendaires

La vulve n'est pas seulement à lécher, avec Pierre Louÿs la vulve devient lécheuse.

Mais toi, fleur de luxure, O Freia!
Rose dont les poils sont les épines,
C’est ta bouche où vont les belles pines
Que ta langue en chaleur balaya.

Dans tes jambes où brûle la fièvre
Quand tes amants ont la tête en feu,
Pour accueillir leur geste et leur jeu
Ta vulve a des baisers sur les lèvres.


Elle palpite et s’ouvre à lécher,
Rose mousseuse et fleur de pêcher,
Elle s’écarte et jaillit à boire

Le nectar fou des frissons ardents,
Incitateur éjaculatoire
Des belles pines entre tes dents.



Freia

Pierre LouÿsLe Trophée des Vulves légendaires
Illustration : Attila Sassy dit Aiglon
Peintre Hongrois 1880 1967
Edite son premier recueil de gravures Songe d'opium en 1909

dimanche 23 avril 2017

A history of sex

Je ne considère pas les images que j’ai produites dans « A History of Sex » comme pornographiques. Elles présentent seulement un aspect sexuel. La pornographie stimule l’organisme tandis que l’art stimule l’esprit. PrussianBlue

Le photographe Andres Serrano est heureusement présent dans cette histoire du cunnilingus.



 


jeudi 20 avril 2017

Native tongue

Il existe des gens qui se croyant plus intelligent reprennent ceux qui disent cunnilingus. Pourtant c'est ne pas vouloir utiliser le seul mot commun à toutes les langues.

Le premier touriste auquel j'aie jamais eu affaire était un énorme hippie qui trimbalait toutes ses possessions dans un Caddie. Ne portant qu'un short raide de crasse et des sandales de cuir, il se baladait partout, manœuvrant son chariot parmi les graviers et les hautes herbes comme si, telle la plus heureuse de ménagères, il faisait ses courses dans un supermarché. 
Quand il vit que je le regardais, il s'avança vers moi, m'examina au travers de la haie épineuse de ses cheveux, puis écarta les bras pour englober les quartiers des officiers, les anciens baraquements, les écuries en haute de la colline et les montagnes au loin.
"Génial, dit-il lentement, détachant chaque syllabe. C'est absolument génial."
Il demeura ainsi vacillant un peu, puis il se tourna vers moi. 
- Can you say something, you know, in your native tongue?
- Cunnilingus, I said
He squinted at me for a moment. Wild, he said


- Tu peux me dire quelque chose dans ta langue maternelle?- Cunnilingus, dis-je.
Il me considéra un instant. Génial, dit-il.



Le Destin miraculeux d'Edgar Mint - Brady Udall

The miracle life of Edgar Mint, 2001

 

mercredi 19 avril 2017

Clair de lune

Comme sous ce jupon, il faisait doux, il faisait bon,
Comme sous ce jupon, il faisait noir comme du charbon.
Comme il faisait nuit, je me suis endormi,
Je me suis endormi comme si j'étais dans un bon lit.



Après tout je me plaît dans ce campement de fortune,
J'vais poser un collet, j'ai vu un lapin dans les dunes,
Mes autres résidences ne valaient pas un radis,
Et de toute évidence ici je suis au paradis.

Thomas Fersen Parfois au clair de lune
2011


J'ai couché je l'admet, parfois au clair de lune,
Mais je ne l'avais encore jamais vue de ce volume.

Illustration Alex Székely 1901-1968
Qui illustre bien le chanteur dandy qui avec cette chanson rappelle à la fois Brassens et Musset.

lundi 17 avril 2017

Pompilius cunnilingus

Pompilius est le compagnon (son complice car elle est âgée) de Lady A dans le roman de San Antonio La vieille qui marchais dans la mer.

C'est en usant d'un  aphrodisiaque chinois que le vieux diplomate roumain arrive à ses fins :


Ayant compris le dessein du bonhomme, elle décrivit un quart de tour sur son siège, posant sa jambe gauche sur le dossier du conducteur et plaçant son dos contre la portière de manière à lui offrir le plus commodément possible ce qu’il convoitait.

Il réprima une sorte de plainte étrange qui ressemblait à un sanglot de bonheur et plongea son visage dans la fournaise.

  Noémie se mit à contempler la mer qui paraissait complètement blanche sous le soleil.


Cela ne l'empêche pas de critiquer la performance du nouveau complice (même s'il est jeune) de sa maitresse.


- Puis-je vous demander ce que Lambert fait de ses mains pendant que sa langue s’active ? interrogea le Roumain.
- Il tient celles de la petite pute, et alors ? 
- Âme divine, qui sait tous des frivolités parce qu’elle fut une virtuose des sens, n’y a-t-il pas un meilleur usage à faire de sa dextre et de sa senestre en pareil cas ? Moi, madame la vieille truie fétide, quand j’ai eu le fabuleux privilège de goûter à l’élixir de cette fille, de ma main gauche j’attisais ses seins et, de la droite je provoquais chez elle des plaisirs sodomites au lieu de lui bouffer le cul comme un veau, madame la truie-à-la-gueule-défoncée. Comme un veau qui lèche un bloc de sel. Votre sous-lope mange sans appétit ! Parce qu’il a vu, dans les films pornos de Canal Plus, que cela se pratique. Il bouffe par « on-dit », madame Noenoeil ! Pour faire croire à sa partenaire qu’il est au courant des beaux usages, mais la divine pratique est lettre morte pour lui. Il lèche cette adorable chatte comme s’il s’agissait de timbres-poste, vous vous en rendez trop bien compte, vous pour qui la fellation était un dû et la première des manœuvres amoureuses ; toujours présente dans l’étreinte ; abandonnée un instant pour être reprise avec plus de passion. Comment avez-vous dit, avec votre fierté de grand-maman, en me le montrant, tout à l’heure ? Qu’il était délicat ! Délicat ! Je pouffe ! Délicat ? Dégoûté, vouliez-vous dire ! Délicat, ce léchouilleur imbécile ! Mais, madame, en le voyant perpétrer, le dos à votre infernale caméra, on comprend tout de suite qu’il n’aime pas le cul, ce chérubin, qu’il ne l’aimera jamais. Ce n’est pas des chattes qu’il lui faut bouffer, mais des gâteaux, madame. Des gâteaux !

mardi 11 avril 2017

Le date pourri de Maïa

C'est l'histoire du mois sur internet. L'histoire d'une rencontre via les sites de rencontre, un date qui ne se passe pas comme prévu.

Maïa invite un beau gars chez elle et c'est un relou qui arrive avec son thé.
L'Obs rue 89.

Et la remarque qui fait le buzz : Bon, pendant que le thé refroidit, je te fais un cunni !


Pour illustrer cet histoire quelques mèmes : Un mème (de l'anglais meme ; calqué sur gène) est un élément culturel reconnaissable répliqué et transmis par l'imitation du comportement d'un individu par d'autres individus.








dimanche 9 avril 2017

Donne m'en un de tes plus savoureus


Baise m'encor, rebaise-moi et baise ;
Donne m'en un de tes plus savoureux,
Donne m'en un de tes plus amoureux :
Je t'en rendrai quatre plus chauds que braise.



 
Las ! te plains-tu ? Çà, que ce mal j'apaise,
En t'en donnant dix autres doucereux.
Ainsi, mêlant nos baisers tant heureux,
Jouissons-nous l'un de l'autre à notre aise.

Lors double vie à chacun en suivra.
Chacun en soi et son ami vivra.
Permets m'Amour penser quelque folie :

Toujours suis mal, vivant discrètement,
Et ne me puis donner contentement
Si hors de moi ne fais quelque saillie.




Sonnet XVIII Louise Labé
Illustration Jean Berque selon librairie curiosa

 
 
 Nataly dawn
Baise m'encore
Her Earlier Stuff 2009

jeudi 6 avril 2017

ODF Jouissons par les deux bouts

Elle avait dû pratiquer la posture, car elle saisit l’affaire à merveille. Dès qu’elle me vit étendu sur le tapis, elle sauta à califourchon sur ma figure, me descendant son chat sur les lèvres, se détachant comme pour me narguer, se reposant brusquement, et remontant sa croupe qu’elle dandina un moment au-dessus de mes yeux, pour m’exciter par ce balancement lubrique.



Enfin elle s’allongea sur mon corps, installant son joli con vermeil sur mes lèvres en deux coups de son croupion satiné, et prenant le sire bandé dans sa bouche, elle fit courir ses lèvres de velours sur la colonne dans une promenade voluptueuse, qu’elle menait lentement, tandis que je plongeais ma langue dans la chaude cavité satinée, allant chercher la volupté jusqu’aux lambris de la voûte.


Je lâchai les bords à mon tour, pour plonger mon œil ravi dans cette chair ouverte, embaumant le foin coupé, exhibant le coquet petit bouton, qui frétillait, luisant sur le bord, et aussi pour voir ces ravissantes fesses qui se dandinaient au-dessus de mon nez, et que je mordis en me soulevant sur les coudes, avant de reprendre ma voluptueuse besogne.



Elle fut vite terminée aux deux bouts, et je léchais la douce rosée que distillait la fontaine d’amour sous ma langue, tandis qu’elle aspirait mon foutre suavamment pompé.

Texte Odor di femina d'E.D.
Illustration Pierre Jousson, Erotiques la balance 1967
37 planches photographiques sur fond noir, 6 planches de vers libres de Louise Labé et de Pierre de Ronsard.
Sa signature n'apparait pas mais on retrouve les obscurités indécises et les fonds noirs qui font sa réputation. 

L'album Érotiques a été réédité en France en 1968 par Régine Deforges (Paris, L'Or du Temps) et a été aussitôt interdit.

mercredi 5 avril 2017

ODF Fontaine d'abondance

À l’entrée un coquet petit bouton de rose frais et vermeil, sollicitait les caresses, frétillant d’impatience.



Dès que je l’eus pris dans mes dents, il se raidit, trémoussa, et s’épancha aussitôt, répandant une abondante rosée, que je léchai avec une sage lenteur, jusqu’à la dernière goutte, à laquelle succéda sans interruption sous ma langue, qui ne cessait de lécher ces bords, une nouvelle émission de rosée mousseuse, presque aussi abondante que la première.


Je voulus savoir jusqu’où irait cette abondance de biens, et je me remis à embrasser et à lécher les alentours et le petit bouton toujours guilleret. 

Encore les mots d'E.D. tiré d'Odor di femina et les illustrations d'Alex Székely

dimanche 2 avril 2017

La vergogna di Jane

Tarzan : la vergogna di Jane avec la superbe Rosa Caracciolo (Rozsa Tassi) et l'incomparable Rocco Siffredi exploite le potentiel sexuel de la légende de Tarzan. D'autres titres sont également proposés : Tharzan - La vera storia del figlio della giungla, noto anche come Tharzan Sex - La vergogna di Jane, e TarzanX, è un film del 1995 diretto da Aristide Massaccesi (più noto come Joe D'Amato). È una pellicola hard interpretata da Rocco Siffredi che fa il verso al personaggio di Tarzan ideato da Edgar Rice Burroughs.



 
On adore quand Jane demande en langage des signes à Tarzan de lui faire minette. Bien sur on peut douter de la niaiserie de Tarzan qui découvre la différence des sexes entre un homme et une femme ; lui qui a était éduqué par des singes qui ne sont pas connus pour la pruderie. 



Joe D’Amato (Aristide Massacesi), maquignon intelligent et fabuleusement actif, laisse derrière lui une filmographie dont la qualité peut donner matière à discussion mais qui restera comme un témoignage de la prodigieuse vitalité qui fut celle du cinéma italien. Sans quelqu’un comme Joe D’Amato, le bis italien des années 70 et 80 aurait certainement manqué d’un brin supplémentaire de folie, et le monde du nanar d’une partie de son charme.


samedi 1 avril 2017

Cunnilingus training app

Pour développer un muscle, pour améliorer sa technique, pour gagner il n'y a qu'une seule vérité : un entrainement très dur.

Il n'y a pas d'autre vérité.

Le véritable amant

Elle remet la soie noire sur son visage.

Elle se tait.

C’est alors qu’elle ne demande plus rien qu’il va sur le sexe étale. Elle écarte les jambes pour lui se placer dans leur creux. 

Il est dans le creux des jambes écartées. 
Il pose sa tête au-dessus de l’entrouverture qui ferme la chose intérieure. 
Il est le visage contre le monument, déjà dans son humidité, presque à ses lèvres, dans son souffle. Dans une docilité qui fait venir les larmes il se tient longtemps là, les yeux fermés, sur le plat du sexe abominable. C’est alors qu’elle lui dit que c’est lui son véritable amant, à cause de cette chose qu’il lui a dite, qu’il ne voulait jamais rien, que sa bouche est si près, que c’est intenable, qu’il doit le faire, l’aimer avec sa bouche, l’aimer comme elle aime, elle, elle aime qui la fait jouir, elle crie qu’elle l’aime, de le faire, qu’il est pour elle n’importe qui, comme elle pour lui.

Elle crie encore alors qu’il a retiré son visage.


Les yeux bleus, cheveux noirs Marguerite Duras 1986 Editions de minuit

Roman qui suit l'effroyable succès de L'amant.